Suivez-nous sur facebook

Facebook
Facebook

Une école immersive en occitan en vallée d'Ousse

École immersive

Le bilinguisme à l’école 

Le projet de Calandreta consiste à s’ouvrir à d’autres langues et cultures du monde, celles de la famille romane en particulier. Ainsi, sont elles pratiquées dans les écoles Calandretas.

Calandreta a pour objectif d’installer les conditions d’un véritable bilinguisme en transmettant l’occitan à côté du français. Pour cela, dans les classes, la seule langue utilisée par l’enseignant est l’occitan pour une immersion totale dans la langue. L’apprentissage de cette langue se fait alors naturellement puisqu’elle devient outil d’acquisition d’un savoir.

On considère 3 stades dans l’acquisition d’une langue :
1- Le seuil de compréhension est en général rapidement atteint dès la Petite Section grâce, notamment, aux institutions pédagogiques (moments rituels instaurés pour favoriser la communication) et par l’utilisation constante d’une langue dont le vocabulaire est en relation directe avec le vécu quotidien de l’enfant, ses centres d’intérêt immédiats et ses compétences.

2- Avec le seuil de communication, l’échange enfant et enseignant peut se faire en occitan et que la langue prend son sens réel de véhicule d’enseignement et d’outil pour l’acquisition du savoir

3- Le seuil de conceptualisation commence en grande section et se développera jusqu’à la fin du primaire, voir au début du collège. Ce n’est qu’à ce stade que l’enfant peut avoir une utilisation complexe de la langue, tant dans son rôle d’outil que dans son utilisation à des fins scientifiques (mathématiques par exemple). L’enfant est alors en situation optimale pour l’apprentissage systématique de la lecture, de l’écriture et des opérations mathématiques de bases en occitan

Les écrits travaillés en classe, jusqu’à la fin du CP, se font en occitan. Ceux-ci sont pour la plupart des productions d’enfants. En apprenant à lire l’occitan, ils apprennent à lire. Le vocabulaire spécifique se fait en occitan, même en mathématiques.

Les apports du bilinguisme

Sur le plan éducatif, le bilinguisme apporte de nombreux avantages. Le plus évident est sans doute la compétence nouvelle qu’il confère à l’individu utilisant en alternance et de façon naturelle deux systèmes linguistiques. Cette compétence en ouvre d’ailleurs à d’autres puisque l’on sait que le fait de posséder de façon efficace deux systèmes de communication permet d’en apprendre un troisième puis un quatrième avec bien plus d’aisance que lorsqu’on ne possède qu’une langue au départ. De manière générale, les neuropsychologues considèrent que la maîtrise de deux langages renforce les capacités du système cognitif, responsable des processus impliquant la concentration, la sélection d’informations, les capacités d’adaptation face au changement ou encore l’inhibition.